Trois jours pour danser comme une pro

Hier soir, sur les rythmes chauds de Carlos Placeres, il y avait moi, Cuba et… Patrick Swayse. D’accord, ce dernier était uniquement dans ma tête. Mais c’est que les rythmes endiablés de Carlos Placeres m’ont tout droit transportée dans la peau de l’héroïne du film Danse lascive. Et en voyant le groupe Salsa Descala se trémousser au son des cuivres, je me suis dit : « moi aussi je peux apprendre à danser comme une vraie pro! » Je me suis donc mise à la recherche des cours de danse que le festival offrait durant le week-end. Croyez-moi, il y a de quoi faire fureur dans les discothèques :

Samedi midi, le groupe Wôtak donne des ateliers de gumboots. Le gumboots, c’est puissant, c’est sportif et ça fait ressortir la rage de vivre!

Samedi, à 14 h et dimanche à 15 h, Christiane Conde donne des cours de danse africaine. Déjà, je suis jalouse. Elle est belle, elle a un sourire à craquer et elle danse comme une déesse!

Et dimanche, 10h30, Ann Bernard donne des cours de Boleadoras. Ça… c’est indescriptible. Cette danse a une telle puissance, à mi-chemin entre le flamenco et l’arme de guerre.

Alors, Mesdames et Messieurs, on met sa gêne de côté, on prend son courage à deux mains et on se fait aller le popotin!

Publicités

2 réponses à “Trois jours pour danser comme une pro

  1. C’est super le fait qu’il y ait autant de spectacles de danse au Festival! En plus de pouvoir suivre des cours sur place, j’adore!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s