Je me souviens

C’est terminé.

C’est difficile à concevoir. Le temps a bien vite passé, sous le soleil de Gaspé, pendant ce septième FMBM. Pour un premier festival pour ma pomme, j’ai tout simplement adoré. On m’avait tant vanté le festival et j’ai pu voir de mes propres yeux que ce n’était pas que du vent ! Côté musique, j’en ai eu plein les oreilles, de tous les styles imaginables, avec des musiciens présents, passionnés et heureux de nous faire découvrir, ou redécouvrir, leur musique. Des coups de coeur, de mon côté : SoCalled, Grüv’n Brass, Mi’Michèle, Wesli et le Wesli Band et Apadooraï, qui ont tous su, à leur façon, ravir mon coeur. Je regrette aussi de ne pas avoir pu tout voir, ou de ne pas avoir vu certaines prestations dans leur entièreté : au moins, il me reste des disques, des photos et des souvenirs !
J’ai aussi pu apprécier l’expertise des artistes du Café Graffiti lors de la réalisation de leur murale à côté du Brise-Glaces, la rigolote parade des enfants, le fou théâtre des Joyeux Bouchers, les acrobaties de Vous et moi la résonnance… tout. Et encore, je ne parle pas de la foule réceptive, dynamique et toujours prête à voir de nouvelles choses ! Je dirais ce que plusieurs artistes rencontrés m’ont dit : le public de Gaspé est présent et embarque dans tout, il aime fêter et montre aux artistes qu’ils sont aimés. C’est ce qui fait du festival Musique du Bout du Monde un tel succès, non ?




J’espère que vous avez apprécier ce blogue, ses journalistes, ses articles, ses photographies et l’ambiance qui y régnait. Pour moi, cette expérience a été incroyablement plaisante, même plus, et j’ai bon espoir que mes collègues ont apprécié. Je vous souhaite donc un bon repos -nécessaire après tant de plaisir !- et à peut-être un prochain festival !

Frédéricke Blouin, administratrice du blogue du FMBM
Photos par Frédéricke Blouin

Publicités

Une réponse à “Je me souviens

  1. Ce fût un grand plaisir pour le Café-Graffiti d’être présent à votre festival. J’espère que la population de la péninsule gaspésienne a eu autant de plaisir à nous accueillir que nous en avons eu à être présent.

    Longue vie au festival.

    Raymond Viger
    Café Graffiti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s